jeudi 13 avril 2017

34 buts en 114 matchs… retour sur la carrière Européenne de Junior Kabananga

34 buts en 114 matchs… retour sur la carrière Européenne de Junior Kabananga
Parti en Europe après un passage très prolifique en but chez le FC MK de Kinshasa, dans le championnat de l’Entente Provinciale de Football de Kinshasa (EPFKIN), Junior Kabananga Kalonji dit « Okocha » a inscrit 34 buts en 114 matchs disputés depuis son périple européen.
Avant centre de formation, Junior Kabananga peut également dépanner sur les côtés, position d’ailleurs qui a fait de lui le meilleur buteur de la coupe d’Afrique de Nations jouée dernièrement au Gabon (CAN GABON 2017).
Junior Kabananga a évolué dans 3 championnats européens, la Belgique, la Turquie et le Kazakhstan.
Sa carrière européenne se résume ainsi en statistique par saison:
2010-2011 Anderlecht (Belgique): 4 matchs (1 but)
2011-2012 Beerschot (Belgique): 1 match (0 but)
2012-2013 Roeselare (Belgique): 6 matchs (5 buts)
2013-2014 Cercle Bruges (Belgique): 34 matchs (5 buts).
2014-2015 Cercle Bruges (Belgique): 30 matchs (8 buts)
2015 FC Astana (Kazhakstan): 13 matchs (5 buts)
2015-2016 Kademir Karabuk (Turquie): 7 matchs (2 buts)
2016 FC Astana (Kazhakstan): 13 matchs (5 buts)
2017 FC Astana (Kazakhstan): 6 matchs (3 buts).
Fonseca Mansianga

Les sociétaires appellent le comité exécutif à organiser les élections sans autre forme de procès

Les représentants des fédérations sportives présentes ont demandé au comité exécutif du Comité olympique congolais (COC)  d’organiser, dans le meilleur délai, l’Assemblée générale  extraordinaire élective qui donnera à la fédération des fédérations du Congo sa nouvelle équipe dirigeante. C’est ce  qui ressort de la réunion tenue mardi après-midi au siège du COC situé à la 7ème rue dans la commune de Limete.
Une réunion tenue à la demande des dirigeants des associations sportives nationales de la RDC avec la bénédiction du Comité international olympique afin de mettre un terme à la situation qui prévaut au sein du mouvement sportif et olympique congolais depuis le lancement du processus électoral.
Il ressort de la concertation de ce mardi 11 avril 2017 qu’il a été demandé à l’exécutif du COC de faire respecter ses statuts dans l’organisation de ces élections. L’exécutif du COC a été aussi appelé à attaquer en justice les responsables de faux et usage de faux dans les signatures des correspondances envoyées au Comité olympique demandant l’organisation, avant les urnes, d’une assemblée générale extraordinaire de clarification.
Car, il s’est avéré que certains de ces paraphes attribués aux présidents des fédérations n’étaient que des imitations, s’ils n’étaient pas l’œuvre des personnes non mandatées par leurs associations ou groupements sportifs respectifs. Le cas de la fédération de lawn-tennis dont le numéro un, Emile Ngoie, a demandé et obtenu la permission de se retirer de la concertation afin d’aller tenir une réunion de son comité directeur pour tirer les conséquences qui s’imposent.
Sous la direction du Dr René Ngiebe Mubiala, l’un des vice-présidents du COC, l’assise de mardi avait pour objectif d’écouter les fédérations et leurs doléances exprimées dans deux correspondances envoyées au comité exécutif et copiées au CIO, d’abord le 6 mars, ensuite le 21 mars. Ceci afin de baliser la voie des élections apaisées.
Elle répondait aussi à la recommandation de la dernière correspondance du Comité international olympique du 4 avril dernier qui, tout en demandant un dialogue ouvert et permanent avec l’ensemble des membres pour instaurer un climat de confiance réciproque et clarifier de manière à ce que l’assemblée générale élective se tienne dans un climat serein et conforme aux valeurs olympiques, l’a exhorté  à ne pas reporter indéfiniment la tenue de l’Assemblée générale élective déjà ajournée plusieurs fois depuis le mois de janvier dernier, date à laquelle elle aurait dû théoriquement avoir lieu.
Le CIO a souhaité que les élections puissent se tenir si possible à la fin de ce mois d’avril dans l’application pleine des Statuts actuellement en vigueur par le COC et l’ensemble de ses membres conformément à la Charte olympique.
Le comité exécutif du mouvement olympique et sportif congolais a pris acte de la volonté exprimée par les fédérations. Il a promis de se réunir bientôt et de  communiquer la suite du
Par JC Lomboto

VClub accroché par Bukavu Dawa au stade de Kadutu

But de l’AS- V. Club contre CS Makiso le 11/04/2012 au stade des Martyrs à Kinshasa, score, Vita – Makiso : 5-0 . Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
L’AS VClub de Kinshasa est accrochée par Bukavu Dawa sur le score d’un but partout, en match de la troisième journée de la phase de Play off disputé, mercredi 12 avril, au stade de la Concorde de Kadutu.
Les Dauphins noirs étaient les premiers à ouvrir la marque, à la première mi-temps, par Ngoy Emomo avant qu’ils soient rejoints au marquoir, à la seconde mi-temps, grâce au but de Bokanga Mabiala.
Ce dernier a marqué sur un coup franc direct, profitant ainsi de la mauvaise organisation de la défense vclubienne.
Avec ce nul, l’AS Vclub totalise deux points, en deux sorties alors que Bukavu Dawa a un seul point, après sa défaite de la première journée face au FC Renaissance.
L’entraineur de Bukavu Dawa, Guillaume Ilunga a salué la prestation de ses poulains :
«Mes joueurs ont réagi beaucoup plus sur le plan psychologique et ont donné le meilleur d’eux-mêmes. Voilà le résultat est là, on a fait un match nul».
A la 4è journée, prévue mardi 18 avril, Bukavu Dawa fera le déplacement de Kinshasa pour croiser le DCMP.
Pour sa part, l’entraineur de l’AS VClub, Florent Ibenge, déçu, a tout de même accepté le résultat du match et promet de faire mieux dans la suite de la compétition :
«On a envie d’être champion, il faut qu’on ne laisse pas trop de plumes dans la route.  Il reste encore douze matches, rien n’est encore fait»
.L’AS VClub croise OC Muungano, dimanche 16 avril, au stade des Martyrs dans le cadre de la 4è journée de Play off.

DCMP-Don Bosco reporté

Des joueurs du DCMP célèbrent la victoire contre Lupopo le 20/05/2012 au stade des Martyrs à Kinshasa, score: 4-0. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Programmé pour jeudi 13 avril au stade Kibasa Maliba (Lubumbashi), le match Don Bosco-DCMP est renvoyé à une date ultérieure. Cette rencontre comptait pour la 3è journée de la phase de Play off.
Le comité exécutif de la Ligue nationale de football (LINAFOOT) a pris cette décision dans un communiqué dont une copie est parvenue, mercredi 12 avril, à Radio Okapi.
A la base de cette mesure, l’équipe de Don Bosco devra retourner au pays, vendredi prochain, après avoir participé à un tournoi international, au Maroc.
Don Bosco n’avait pas également joué son match de la 2è journée, programmée samedi dernier, contre VClub  au stade des Martyrs de Kinshasa à la suite de ce déplacement autorisé par la FECOFA.
Le comité de direction des Moscovites avait fustigé le report de cette rencontre qui n’a pas été informé dans les 72 heures avant comme stipule le règlement sportif.
A la 4è journée, Don Bosco croisera le TP. Mazembe tandis que le DCMP offrira son hospitalité à Bukavu Dawa.

mercredi 12 avril 2017

JSK (M) et Vainqueur (D) représentent la RDC à la Coupe d’Afrique des clubs

La sélection de handball (Dames) de la RDC pendant une séance d'entrainement.
La Jeunesse sportive de Kinshasa (M) et HC Vainqueur (D) représentent la RDC à la 33e édition de la Coupe d’Afrique des clubs champions (CACC) de handball, prévue du 13 au 22 avril, à Agadir (Maroc). Les deux clubs congolais quittent Kinshasa ce jeudi.
La JSK évoluera dans le groupe B en compagnie d’Al Ahly (Egypte), Raja Agadir (Maroc), Patronage (Congo), Niger United (Niger) et Minuh (Cameroun).
Les Congolais débutent le tournoi le 13 avril face aux Egyptiens d’Al Ahly avant de croiser les Marocains de Raja Agadir, le lendemain.
A la troisième sortie, ils affronteront Patronage du Congo Brazzaville avant de croiser Niger United le 16 avril et boucleront la phase de poule le 18 avril, contre Minuh du Cameroun.
En version féminine, HC Vainqueur entame la compétition contre les championnes en titre, Primeiro (Angola), le 14 avril avant de se mesurer deux jours plus tard au FAP (Cameroun). Les Congolaises terminent la phase de groupe contre Kada Queens (Nigeria) le 18 avril.
La dernière édition de la CACC a été remportée par Zamalek (chez les messieurs) et Primero (chez les dames).

mercredi 22 mars 2017

La RDC qualifiée pour Brazzaville 2017

Les Léopards basketball seniors-messieurs se sont qualifiés pour la phase finale du Championnat d’Afrique des Nations-basket-ball (Afrobasket), prévu du 18 au 30 août 2017, à Brazzaville.
Ils ont obtenu leur ticket, lundi 20 mars, après leur défaite (76-80) face à la sélection centrafricaine, en match retour, à Bangui (RCA).
En match-aller, disputé dimanche 19 mars à Kinshasa, les Congolais avaient battu les Centrafricains sur le score de 86-65. Les Léopards ont eu un goal average supérieur que celui des Fauves de Bas-oubangui.
Ces éliminatoires se sont joués en aller et retour entre la Centrafrique et la RD Congo, pour le compte du groupe E. Une autre sélection de ce groupe, la Guinée Equatoriale, a déclaré forfait.
Le Nigéria, qualifié d’office (champion en titre), sera accompagné du Congo Brazzaville, des 12 pays qualifiés au terme de ces éliminatoires et des deux meilleurs perdants. La phase finale de Brazzaville connaitra la participation de 16 sélections.
La dernière participation de la RDC à l’Afrobasket remonte en 2007, en Angola.

V.club dans le pot 3 avec Al Merreikh, Coton Sport, Ahly Tripoli


Des joueurs de l’AS- V. Club, lors du match contre CS Makiso le 11/04/2012 au stade des Martyrs à Kinshasa, score, Vita – Makiso : 5-0 . Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
L’AS V.club de Kinshasa est logée dans le pot 3 de la phase des poules de la  Ligue des champions de la CAF avec Al Merreikh, Coton Sport et Ahly Tripoli.
Le pot 1 regroupe les deux géants égyptiens (Al Ahly et le Zamalek) et le détenteur du trophée Mamelodi Sundowns ainsi que l'Etoile sportive de Sahel.
Le tirage au sort des groupes s’effectuera à partir de la constitution de ces pots. Chaque groupe sera constitué d’une équipe de chaque pot. Le tirage au sort doit avoir lieu en avril prochain.
La Ligue des champions africaine connaîtra cette année une phase des groupes dès les 8e de finale.
Composition des pots:  
  • Pot 1: Al Ahly, Zamalek, Etoile Sportive du Sahel, Mamelodi Sundowns
  • Pot 2: Al Hilal, Espérance Sportive de Tunis, Wydad Casablanca, USM Alger
  • Pot 3: Al Merreikh, Vita Club, Coton Sport, Ahly Tripoli
  • Pot 4: CAPS United, Saint-George, Zanaco FC, Ferroviário Beira

Mazembe va affronter JS Kabylie en barrages

Le Tout Puissant Mazembe lors de son sacre en Ligue des champions de la CAF en 2015.
Eliminé en seizièmes de finale de la Ligue des champions de la CAF, le TP Mazembe va faire face à la Jeunesse sportive de Kabylie (Algérie) en match de barrages de la Coupe de la Confédération dont il est le tenant du titre.
Le tirage au sort de ces barrages effectué ce mardi 21 mars au Caire réserve quelques belles confrontations notamment un duel marocain entre le FUS Rabat et le MAS Fès.
AC Léopard du Congo croisera Mbabane Swallows du Swaziland. Young Africans de Tanzanie matchera MC Alger.
La manche aller de ces barrages aura lieu du 7 au 9 avril alors que le retour est prévu du 14 au 16 avril.
Les vainqueurs de ces confrontations valideront leur billet pour la phase de groupes de la Coupe de la Confédération. Cette année, quatre groupes seront constitués.
Tous les matches de barrages de la Coupe de la Confédération: 
  • AC Léopard - Mbabane Swallows
  • Yanga - MC Alger
  • TP Mazembe - JS Kabylie
  • Rail Club K - CS Sfaxien 
  • Kampala C.C.A - Al Masry
  • Gambia Ports - Al Hilal Obeid
  • ASPL 2000 - Club Africain
  • FUS Rabat - Mas Fès 
  • Zesco United - Rangers
  • CF Mounana - ASEC Mimosas
  • Bidvest Wits - Smouha
  • CNaPS SPORT - C.R.D Libolo 
  • BYC - SuperSportFC
  • AS Tanda - PlatinumStars FC
  • Horoya - IR Tanger
  • Rivers United FC - Rayon Sports

Mazembe se sépare de son coach Thierry Froger



Le TP Mazembe et son coach Thierry Froger ont décidé de se séparer d'un commun accord, annonce mardi 21 mars, le site Internet du club. Selon la source, cette séparation a été décidée après avoir observé que l'objectif de qualifier le club pour les 8èmes de finale de la Ligue des champions africaine n’a pas été atteint.
Le Français Thierry froger a signé un contrat avec Mazembe le 13 février dernier. Son contrat courait jusqu’au 31 décembre 2017.
Avec Mazembe, le technicien français a été éliminé aux 16e de finale de la C1 par CAPS United du Zimbabwe.
Après un nul d’un but partout à Lubumbashi, les Corbeaux se sont contentés d’un nul de zéro but partout à Harare.
Eliminé de la Ligue des champions, le TP Mazembe disputera le barrage de la Coupe de la Confédération contre les Algériens de la Jeunesse sportive de Kabylie.

les Léopards préparent les éliminatoires du Mondial à Kinshasa


Les Léopards dames et messieurs beach-volley préparent les éliminatoires de la Coupe du Monde à Kinshasa. Cette phase éliminatoire est fixée du 28 mars au 3 avril prochain, en Egypte alors que la Coupe du Monde se disputera en juin prochain, à Nanjing (Chine).
Le comité exécutif de la Fédération de volleyball du Congo (FEVOCO) affirme avoir mis en œuvre tous les moyens nécessaires pour permettre aux Léopards de bien préparer ces éliminatoires.
Des athlètes reconduits par le staff technique pour ces séances d’entrainements
Messieurs
Le couple Phezo-Fernand du VC Mwangaza et Salasala-Perpétue du VC Révolution.
Dames
Le couple Mundundu-Sarah du VC Canon et Ngamasata Pricillia du VC La loi.

mercredi 15 mars 2017

SM Sanga Balende a fait le déplacement du Soudan

L'équipe de SM Sanga Balende au stade Tshikisha de Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental). Photo Vincent Ngoyi
SM Sanga Balende a quitté la ville de Lubumbashi, mardi 14 mars, pour la ville de Khartoum (Soudan), où il va préparer son match-retour contre Al Hilal Olobied, comptant pour les 16è de finale de la Coupe de la Confédération de la CAF.
Le club de Mbuji-Mayi se déplace avec une délégation de 36 personnes, dont une vingtaine de joueurs.
SM Sanga Balende va installer son quartier général à Khartoum avant de se rendre, jeudi prochain, à Olobied, pour livrer son match samedi 18 mars.
Au match-aller joué au stade Kibassa Maliba de Lubumbashi, les Rouges et or de Mbuji-Mayi avaient dominé leurs adversaires sur le score étriqué d’un but à zéro.
Cette unique réalisation avait été l’œuvre de Pedro Kengumena, à la 33è minute.
Il suffit un match nul pour les poulains de l’entraineur Gweha Ikouam de se qualifier pour le prochain tour de la compétition.
Le technicien camerounais de Sanga Balende a dit croire à la qualification de son club, malgré le maigre avantage du match-aller.

VC Espoir et VC Mwangaza vont représenter la RDC à Tunis

Match de volleyball au stadium Omnisport Joseph Kabila Kabange à Lubumbashi. Photo Cathy Kongolo Bompengo
VC Mwanganza et VC Espoir représenteront la RDC à la 37e édition du Championnat d’Afrique des clubs champions de volleyball, en version masculine.
Cette compétition se joue du 18 au 28 mars à Tunis (Tunisie).
Le VC Mwangaza quitte le pays le 15 mars pour la ville de Tunis avec une délégation de 14 joueurs, 4 membres du staff technique et un médecin, un délégué de la fédération et un autre du ministère des Sports.
L’entraineur principal de cette équipe, Swaleh Omari, croit que ses poulains représenteront valablement la RDC dans ce tournoi.
De son côté, le VC Espoir fait le déplacement de la capitale tunisienne le 16 mars avec 14
joueurs, 4 membres du staff technique, un chargé médical, un délégué de la fédération ainsi que celui du ministère des sports.
A la dernière édition du CACC de volley, disputée en Egypte, VC Espoir avait pris la 6e place ; alors que la dernière participation de VC Mwangasa au championnat d’Afrique remonte en mars 2012.

Jeux de la Francophonie: basketteurs et tennismen congolais incertains

Etoile d’or de Kisangani(EOK) en bleu contre Onatra de Matadi (jaune) le 08/08/2013 au stade de Martyrs à Kinshasa, lors de la 30ème coupe du Congo de Basket-ball. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Les basketteurs et tennismen congolais de table risquent de ne pas participer aux Jeux de la Francophonie prévus cette année du 21 au 30 juillet, à Abidjan (Côte d’Ivoire).
Kabamba Kasongo, conseiller au ministère du Sport, affirme que les basketteurs congolais des moins de 20 ans (U-20) n’ont pas pris part aux éliminatoires de la Zone Afrique centrale. 
Il ajoute que la Fédération congolaise de tennis de table n’a pas confirmé à temps la participation de ses athlètes aux organisateurs des Jeux de la Francophonie. Cette fédération a promis de confirmer sa participation ce mardi.
Dans cette compétition réservée aux athlètes des moins de 23 ans, la RDC participera aux compétitions de football, cyclisme, athlétisme, judo et lutte.
En football, la RDC évoluera dans le groupe D aux côtés de la France, du Canada et d’Haïti.
La RDC qui ne dispose pas d’équipe des moins de 23 ans sera sûrement représentée lors de ces Jeux de la Francophonie par l’équipe des moins de 20 ans conduits par l’entraîneur Éric Tshibasu, selon des sources de la FECOFA.

lundi 13 mars 2017

Herita Ilunga : «Les Léopards de cette génération sont meilleurs que nous»

L’ancien international congolais, Herita Ilunga Kongolo a mis fin à sa carrière professionnelle depuis mai 2016. Après une dizaine d’années qui l’a conduit dans trois pays différents à savoir, la France, l’Espagne et l’Angleterre, Hérita Ilunga a choisi de devenir consultant dans une chaine de télévision française en France. Herita Ilunga est détenteur d’un diplôme en Gestion des organisations sportives à l’Université de Lyon. A Radio Okapi, il parle de son nouveau métier, de ses projets et de ses attentes.
Radio Okapi: Bonjour Herita Ilunga. Vous avez tourné une page de votre carrière sportive sur terrain. Qu’est-ce que vous devenez maintenant?
Herita Ilunga : C’était un privilège pour moi de représenter ce grand pays qui est le Congo. C’est une de mes plus belles histoires dans le football dans cette équipe nationale. Ce que je n’oublierai pas. Ce qui m’a permis de faire une carrière assez honorable. J’ai décidé d’arrêter entre temps, j’ai eu mon diplôme en gestion des organisations sportives. J’ai eu la chance d’avoir un appel du directeur des programmes d’une nouvelle chaine qui a le droit de diffusion de la première ligue anglaise. Je suis consultant dans cette chaine-là et ça se passe bien.
Pourquoi vous n’avez pas choisi de devenir entraineur, après près de 20 ans dans le monde de football ?
Herita Ilunga : Le métier d’entraineur est très compliqué. Je pense qu’il faut le laisser à ceux qui ont le pouvoir de retransmettre. Je n’ai pas la connotation qu’il faut, ni la méthodologie moins encore la démarche de pouvoir être sur terrain [en tant qu’entraineur].
Est-ce que vous avez le temps de suivre encore vos jeunes frères qui sont encore dans l’équipe nationale?
Herita Ilunga : Oui je les suis. J’étais supporter avant même d’entrer dans cette équipe nationale et je le serai à vie. J’ai suivi l’épopée de cette dernière génération des Léopards qui se passe à merveille même si il y a eu de petits couacs lors de la dernière CAN [disputée au Gabon]. Je pense qu’on continue de progresser. C’est ça le plus important.
Vous êtes fier de ces Léopards?
Herita Ilunga : En toute honnêteté et objectivité, les Léopards de cette génération sont bien meilleurs que nous. J’espère qu’ils iront encore très très loin lors de prochaines échéances. Je parle du Mondial.
Est-ce que vous avez encore les contacts de vos anciens coéquipiers en sélection ?
Herita Ilunga : C’est dommage qu’on n’ait pas habitude à garder contact entre nous mais j’ai de très bonnes relations avec mes anciens collègues des Léopards.
Si la Fédération congolaise de football association faisait appel à vous, est-ce que vous viendriez?
Herita Ilunga: Après avoir discuté avec le président Omari, après avoir eu beaucoup d'échanges, il connait ma position et sait pourquoi je fais cette formation de deux ans, il sait pourquoi je fais le Centre des droits et d'éducation des sports (CDES) de Limoges, là où sont passés Zinedine Zidane, Laurent Blanc. Je le fais pour me doter, me préparer à apporter un plus à notre fédération. Il y a beaucoup de bonnes volontés, des personnes qui peuvent apporter à notre football.
Pour vous, il doit y avoir une certaine ouverture au sein de l'équipe nationale, au sein de la fédération. Qu'on fasse une place aux anciens qui ont de compétences?
Herita Ilunga: tout à fait avec Aziz [Makukula], j'applaudis, c'est super mais ce n'est pas suffisant. Toutes les fédérations le font, elles s'appuient sur les expériences des anciens footballeurs. Mais il faut avoir des compétences pour être dans une fédération car une fédération, n'est pas facile à gérer.
Un message aux auditeurs ?
Herita Ilunga : Je remercie toute les personnes qui m’ont soutenu pendant ma période à l’équipe nationale. Et qui continuent à me soutenir. Bravo à Radio Okapi pour le boulot que vous faites et surtout votre indépendance. On a besoin de radios comme ça qui disent des choses telles qu’elles sont.
Propos recueillis par Christian Mulumba Kalumba.

Sanga Balende domine Al Hilal du Soudan (1-0)

Sa Majesté Sanga Balende a battu samedi 11 mars à Lubumbashi la formation soudanaise d’Al Hilal sur le score d’un but à zéro en match aller des seizièmes de finale de la Coupe de la confédération de la CAF.
L’unique but de la partie  a été marqué par Pedro Kengumena à la 33e minute de jeu.
Malgré cette victoire étriquée, Gweha Ikouam Fils, coach de Sanga Balende, est satisfait que son équipe ait marqué sans encaisser de but.
«Pour une équipe que je viens de prendre il n’y a pas longtemps, il faut encore un peu de temps pour bien s’imprégner de notre philosophie de jeu. C’est pourquoi j’estime que le match s’est fait à 65 % parce que nous avons réussi à ne pas prendre de but. C’était un des objectifs. L’autre objectif, c’était d’en marquer, mais nous avons péché  dans la finition », a expliqué le technicien.
Gweha Ikouam Fils a regretté les occasions de but manquées par son équipe.
« On a mis une stratégie d’arriver devant le but. Malheureusement, nous avons gâché beaucoup d’occasions en deuxième mi-temps. Maintenant, il y a quelque chose de simple à faire. On va parfaire notre jeu défensif et améliorer la finition », a-t-il indiqué après le match.
Malgré le léger avantage d’un but, l’entraîneur de Sanga Balende a dit croire aux chances de qualification de son équipe.
« Nous devons garder le moral haut. Nous allons chercher la qualification. Je suis sûr que nous allons l’avoir », a-t-il assuré.
Pour sa part, Alphonse Ngoy Kasanji, le président de Sanga Balende, a estimé que le but marqué ce samedi pourrait peser lourd dans la balance pour la qualification au prochain tour.
Il a cependant fustigé l’arbitrage.
Les deux équipes se retrouveront dans une semaine pour la manche retour.

Mazembe tenu en échec par Cap United (1-1)

Le TP Mazembe s’est fait accroché à domicile dimanche 12 mars par Cap United du Zimbabwe (1-1) dans le cadre des 16/2 de finale aller de la Ligue des champions de la CAF. Les Zimbabwéens, qui n’ont rejoint la ville de Lubumbashi que quelques heures avant le match, ont vendu chèrement leur peau.
Dans un stade de la commune de Kamalondo acquis à leur cause, les joueurs de Thierry Froger ont marqué dès le coup d’envoi (1’), par Abbas Amidou.
Obligé de courir derrière le score, Mazembe va se remettre dans le sens de la marche grâce à son capitaine, Redfort Kalaba (9’). Plus rien ne sera marqué dans ce match jusqu’au coup de sifflet final.
Vainqueur de la Ligue des champions 2015 et de la Coupe de la Confédération 2016, les Corbeaux de Lubumbashi sont au pied du mur et devront sortir le grand jeu pour passer cette étape dans une semaine à Harare.
Le onze de départ de Mazembe:
Gbohouo-Issama-Mondeko-Coulibaly-Zola-Kouame-Adjei-  Mika-Asante-Kalaba-Malango.
Ce match a été marqué par le retour sur le terrain de Trésor Mputu Mabi, après deux saisons en Angola et le long conflit entre ce dernier et Kabuscorp d’Angola. Le litige a été tranché par la Fifa en faveur du joueur congolais.

samedi 11 mars 2017

FC Renaissance tombe devant Mouloudia Club (0-2)

Des supporteurs du FC Renaissance du Congo, une nouvelle équipe congolaise assistant à la séance d’entrainement au Shark Club de Kinshasa, le 4/10/2014. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
FC Renaissance s’est incliné devant Mouloudia Club d’Alger, vendredi 10 mars, en match-aller des seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération de la CAF.
Cette rencontre s’est jouée au Stade du 5 juillet d’Alger (Algérie).
Après un nul blanc de zéro but partout à la première mi-temps, FC Renaissance a cédé à la seconde période. La formation de Mouloudia Club a trouvé le chemin du but à la 56è minute grâce à Aouedj Ahmed. Après cette ouverture de score, Mouloudia Club a dominé son adversaire.
Cette pression va payer à la 80è avec le but de Rachid Bouhenna.
Ce score est resté inchangé jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre malgré les assauts du FC Renaissance.
Le match-retour est fixé au vendredi 17 mars au stade des Martyrs de Kinshasa.
FC Renaissance devra marquer trois buts sans en avoir encaissé pour se qualifier en 8è de finale de la Coupe de la Confédération de la CAF.
L’autre représentant de la RDC en cette compétition, SM Sanga Balende accueille, ce samedi, la formation de Al Hilal Olobied au stade Kibassa Maliba de Lubumbashi.

vendredi 10 mars 2017

Cédric Bakambu décline la présélection

Cédric Bakambu. Photo Fecofa/Gérard-Désiré Angengwa
L’attaquant congolais Cédric Bakambu a décliné sa présélection pour le match amical entre la RDC et le Kenya programmé le 25 mars prochain à Nairobi. Sur sa page officielle twitter, il a indiqué qu’il ne pourrait pas honorer sa convocation pour « des raisons extra-sportives privées ».
« J’ai eu l’honneur d’être présélectionné pour le rassemblement avec notre sélection nationale en vue du match amical  face au Kenya. Cependant, en raison  d’obligations extra-sportives privées, je ne pourrais honorer ma sélection cette fois-ci », indique Cédric Bakambu.
L’attaquant de Villarreal CF affirme néanmoins qu’il sera supporté des Léopards qui vont prendre part à cette rencontre.
« Je serai pour ce match, comme pour tous les autres, supporters de nos Léopards », note-t-il. 
 Le sélectionneur national de la RDC, Florent Ibenge Ikwange avait présélectionné, le 2 mars, 45 Léopards pour le match amical contre les Harambee Stars du Kenya.

Le sélectionneur de la RDC, Florent Ibenge ne va pas renouveler son contrat

Florent Ibenge à la conférence de presse après le match RDC-Maroc lors de la CAN 2017 Radio Okapi/Ph. Enoch Matondo
Le sélectionneur de la RDC, Florent Ibenge, a annoncé à BBC qu’il n’allait pas renouveler son contrat à la tête de la sélection congolaise.
« J’ai un contrat. J’ai dit que je n’allais pas le renouveler tout simplement », a annoncé le technicien congolais qui a conduit les Léopards de la RDC à la troisième place de la Coupe d’Afrique des nations 2015 et en quarts de finale en 2017.
Florent Ibenge, qui est également entraîneur de l’AS V.Club, l’un des principaux clubs de la RDC, va aussi mettre fin à ses activités chez les Léopards locaux avec qui il a remporté le CHAN 2016 au Rwanda.
Il ne dirigera pas l’équipe pendant les éliminatoires pour la prochaine édition.
Florent Ibenge a annoncé qu’il allait se tourner vers la formation au sein de V.club.
« A l’AS V.Club, on sait bien que je vais plutôt me retourner vers la formation. […] Je m’inscris dans un véritable projet non seulement chez les jeunes mais aussi avec les seniors actuels pour essayer de leur donner un avenir », a fait savoir le technicien congolais.
Florent Ibenge ne dit pas exactement quand il va se séparer avec les Léopards.
Interrogée par Radio Okapi, une source au sein de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) a fait savoir que le sélectionneur de la RDC a un contrat d’objectif avec les Léopards. Il dirige l’équipe lors des compétitions auxquelles il réussit à la qualifier.
Florent Ibenge a déjà annoncé que son objectif était de qualifier la RDC pour le Mondial 2018. « C’est notre objectif principal », a-t-il martelé à la BBC.
Il est à la tête des Léopards depuis 2014.

La RDC recule d’un pas en mars

Séance d'entrainement des Léopards de la RDC à Lubumbashi (Katanga) / Photo Fecofa
La RDC a reculé d’un pas au classement de la Fédération internationale de football association (FIFA), publié jeudi 9 mars, à Zurich (Suisse).
Elle se classe actuellement 6è en Afrique alors que le mois dernier elle occupait la 5è place sur le continent. Au classement mondial, le pays des Léopards a également perdu une place en se classant 38è.
La FIFA s’est basée sur quatre matches internationaux disputés ces dernières semaines pour publier ce classement.
Pas de changement dans le top 10 du monde dominé par l’Argentine.
Pas d’évolution non plus sur le podium africain occupé par l’Egypte (20e au monde) toujours en tête devant le Sénégal (28e au monde) et le champion d’Afrique en titre Cameroun (32e au monde).
Le prochain classement attendu en avril sera établi notamment en fonction des matches amicaux prévus à la fin de ce mois.

CAF-C2: Gweha IKouam croit au succès de Sanga Balende contre Al Hilal

L'équipe de SM Sanga Balende au stade Tshikisha de Mbuji-Mayi. Photo Droits Tiers
L’entraineur de SM Sanga Balende, le Camerounais Gweha Ikouam croit en la victoire de ses poulains, samedi 11 mars, contre Al Hilal Olobied du Soudan.
Cette rencontre se jouera au stade Kibassa Maliba de Lubumbashi dans le cadre des 16è de finale-aller de la Coupe de Confédération de la CAF.
«Je demande à tout le public sportif de Mbuji-Mayi d’être avec nous, de nous supporter et d’être dans l’espoir. Nous allons tout faire pour obtenir une victoire le samedi. Nous allons valablement représenter la ville de Mbuji-Mayi», a souligné le technicien camerounais à Radio Okapi.   
Gweha Ikouam a également assuré que son club livrera un bon match et se réjouit d’avoir tout son effectif à sa disposition.
Au Championnat national, SM Sanga Balende a terminé deuxième de la Zone Centre-Sud, avec 42 points. Ce groupe est dominé par le TP. Mazembe qui a également 42 points mais avec un match en retard.
L’équipe soudanaise d’Al Hilal du Soudan séjourne à Lubumbashi depuis mercredi dernier. L’un de ses joueurs interrogé à Lubumbashi a dit ne pas connaitre SM Sanga Balende. Le club soudanais est composé d'une délégation de 27 personnes dont 19 joueurs.
Le match Sanga Balende-Al Hilal Olobied sera officié par les arbitres éthiopiens.

lundi 6 février 2017

Le Cameroun sacré champion d’Afrique

Un joueur des Lions indomptables du Cameroun (vert-rouge) lors d'un match contre Les léopards de la RDC le 7/10/2011 au stade des Martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. Apo Matongo
Pour la cinquième fois, le Cameroun est sacré champion d'Afrique de football. Il a battu l’Egypte dimanche 5 février à Libreville (2 -1) en finale de la CAN Gabon 2017.
Les Egyptiens avaient pourtant ouvert le score par Mohamed El Neny (22e).
Les Camerounais ont égalisé par l'intermédiaire de Nicolas Nkoulou (59e), avant que Vincent Aboubakar n’alourdisse le score à la 88e minute.
La dernière fois que la Cameroun a remporté le titre africain remonte à 2002.
De son côté, l'Egypte est déjà sept fois vainqueur en finale de la CAN.

Les Burkinabè satisfaits du bronze

mediaLa joie des joueurs burkinabè.AFP
Le stade de Port-Gentil a accueilli ce samedi 4 février la petite finale pour attribuer la troisième place de la CAN 2017. Le Burkina Faso s’est imposé sur le score de 1-0 face au Ghana. A la sortie des vestiaires, les Etalons étaient satisfaits d’avoir remporté la médaille de bronze.



Le Burkina Faso a réussi à s’imposer 1-0 face au Ghana, au terme des 90 minutes de jeu de la petite finale. Une victoire qui atténue quelque peu la défaite face à l’Egypte lors des demi-finales.
Médaille de bronze pour les Etalons
Gagner face aux Black Stars a permis au Burkina Faso de pouvoir remporter la médaille de bronze. Toutefois, pour Paulo Duarte, sélectionneur des Burkinabè, la tâche était difficile. « Cela n’a pas été facile de récupérer la confiance avant le match face au Ghana. D’ailleurs on a senti cela lors de la première période, où le Ghana a été supérieur, car ils ont fait tourner avec sept nouveaux joueurs, tandis que nous, on a gardé la même base. A la mi-temps on a corrigé ce qui n’allait pas. Les joueurs ont compris. On a créé beaucoup d’occasions et on a réussi à marquer d’une manière splendide. Le bilan est extraordinaire pour le Burkina Faso, qui jusqu’à maintenant n’avait participé qu’à une finale et a remporté pour la première fois la médaille de bronze, même si on a une saveur amère dans la bouche », admet l’entraîneur portugais.
Quant au buteur de la soirée, Alain Traoré, il n’oublie pas ce qui fait la force de cette équipe du Burkina Faso : la solidarité. « Bertrand provoque la faute et je tire bien. C’est la victoire du collectif et non des individualités. Depuis le début de la compétition, on ne lâche rien. On est parvenu à une consécration avec la victoire face au Ghana. On joue toujours à fond jusqu’à la dernière minute, où certaines équipes se relâchent », concède le milieu offensif burkinabè.
La rencontre n’aura pas été de tout repos, comme nous le rappelle Bertrand Traoré, attaquant des Etalons : « C’était un match très compliqué et je ne veux pas remettre unecouche sur la pelouse, même si elle a compliqué la tâche aux deux équipes. Je pense que le Ghana a eu sa mi-temps et nous la notre. On a mieux joué en deuxième période et on est récompensé par cette victoire. Effectivement on était fatigué, ça s’est ressenti, mais je pense qu’avec la volonté, on a poussé, et on a pu le faire. Le Burkina, c’est la détermination et on ne lâche rien ».
Une récompense amère
La troisième place acquise par le Burkina Faso, est la deuxième meilleure performance de l’équipe à la Coupe d’Afrique des nations, après la finale perdue en 2013 face au Nigeria. Une satisfaction pour Alain Traoré : « En cinq participations, j’ai deux médailles, une en argent et une en bronze. Je voulais l’or, mais bon, on est très contents. On va rentrer chez nous en étant la troisième nation africaine. C’est une récompense pour nous », s’exclame le milieu de terrain de Kayserispor en Turquie.
Le parcours du Burkina Faso a été semé d’embûches, tant sur le plan sportif avec des matches compliqués dès la phase de groupe, mais aussi sur le plan mental. « Beaucoup de personnes ne croyaient pas en nous. On ne voyait pas le Burkina Faso arriver à cette place-là. Je pense qu’il n’y a pas de secrets, c’est le travail qui paye. On a fait beaucoup de sacrifices car on a laissé nos familles dès le 28 décembre. On est très fiers ce soir, ça a payé, car face à l’Egypte, on ne devait pas perdre », martèle Aristide Bancé, l’attaquant des Etalons.
Pour Préjuce Nakoulma, attaquant burkinabè, il faut savoir se contenter de ce qu’on a, même si l’objectif était bien plus élevé. « Notre objectif était de jouer la finale. On n’a pas pu le faire, mais la troisième place est méritée. On a vraiment tout donné pour sortir la tête haute du tournoi. On était déçu face à l’Egypte car on avait bien joué. Le football est ainsi fait et on prend la médaille de bronze avec fierté et honneur », souligne Préjuce Nakoulma, attaquant qui va évoluer au FC Nantes, en première division française.
Du côté du technicien portugais, Paulo Duarte, la satisfaction était énorme, mais il affirme qu’il aurait quand même voulu plus. « La troisième place a été méritée, mais je pense qu’on aurait dû être en finale. Personne ne nous a battus. On a gagné trois fois et on a fait trois nuls. Notre meilleur match a été face à l’Egypte avec 65% de possession de balle. J’ai toujours cru que le trophée serait pour nous », assure Paulo Duarte, l’entraîneur du Burkina Faso.
Les Etalons vont maintenant se tourner vers d’autres objectifs, comme la Coupe du monde 2018 en Russie. Leur prochain match pour les éliminatoires dans la Zone Afrique sera au Sénégal, le 28 août 2017.

dimanche 5 février 2017

La CAN U-17 confiée au Gabon, après le forfait de Madagascar

Vue du stade d’Oyem (Gabon) lundi 18 janvier, lors du match RDC –Maroc. CAN-2017. Ph. Radio Okapi/Enoc Matondo
La Confédération africaine de football (CAF) a confié l’organisation de la CAN U-17 au Gabon au détriment du Madagascar suite au retard pris dans la préparation du tournoi.
Annoncée pour avril, cette compétition réservée aux joueurs cadets se déroulera du 21 mai au 4 juin 2017.
La RDC a été disqualifiée de ce tournoi en lieu et place de la Tanzanie. La Fédération tanzanienne de football avait douté de l’éligibilité du joueur congolais Bercy Langa Lesse.
La CAF  avait décidé de l’envoyer au Caire afin de procéder à une IRM (imagerie à résonance magnétique).
Le joueur n’était jamais venu après trois convocations. La RDC a été donc disqualifiée. 
Cette compétition se disputera entre huit nations réparties en deux groupes.
Poule A : Gabon, Guinée, Cameroun, Ghana
Poule B : Mali, Tanzanie, Angola, Niger
Pour rappel, le Gabon va organiser la CAN U-17 trois mois seulement après l’organisation de la CAN 2017 dont la finale se joue ce dimanche 5 février entre le Cameroun et l’Egypte.

VClub et Wits University se neutralisent (1-1)

L'équipe de Vclub se rechauffe avant la demi-finale aller du match qui les affronte à Sfaxien. Ph. Radio Okapi/Caniche Mukongo
L’AS VClub et Wits University ont fait match nul d’un but partout, samedi 4 février, en match amical joué à Johannesburg (Afrique du Sud). Le club kinois séjourne depuis quelques jours dans ce pays dans le cadre des préparatifs de la Ligue des champions de la CAF.
Le Camerounais Atouba Yazid a marqué à la 42è minute pour les Dauphins noirs de Kinshasa et les Sud-africains ont égalisé à la 67è minute.
Le gardien de but international burkinabè, Diakité blessé depuis la préparation d’avant saison au Rwanda, a rejoué lors de ce match.
L’AS V club quitte Johannesburg mercredi 8 février pour Mbabane (Swaziland) où elle affrontera, trois jours après, Royal Léopards, en match-aller du tour préliminaire de la Ligue des Champions de la CAF.
Le match retour se jouera le dimanche 19 février au stade Tata Raphaël de Kinshasa.
L’autre représentant de la RDC à la Ligue des champions de la CAF, TP. Mazembe n’a pas disputé son match amical pour le TP Mazembe face à Zanaco comme initialement annoncé. Les Corbeaux n’ont pas fait le déplacement de la Zambie faute des visas.
 A la place, le club lushois a joué et gagné Don Bosco par 3-0 dans leur stade de la commune de Kamalondo.

VClub et Wits University se neutralisent (1-1)

L'équipe de Vclub se rechauffe avant la demi-finale aller du match qui les affronte à Sfaxien. Ph. Radio Okapi/Caniche Mukongo
L’AS VClub et Wits University ont fait match nul d’un but partout, samedi 4 février, en match amical joué à Johannesburg (Afrique du Sud). Le club kinois séjourne depuis quelques jours dans ce pays dans le cadre des préparatifs de la Ligue des champions de la CAF.
Le Camerounais Atouba Yazid a marqué à la 42è minute pour les Dauphins noirs de Kinshasa et les Sud-africains ont égalisé à la 67è minute.
Le gardien de but international burkinabè, Diakité blessé depuis la préparation d’avant saison au Rwanda, a rejoué lors de ce match.
L’AS V club quitte Johannesburg mercredi 8 février pour Mbabane (Swaziland) où elle affrontera, trois jours après, Royal Léopards, en match-aller du tour préliminaire de la Ligue des Champions de la CAF.
Le match retour se jouera le dimanche 19 février au stade Tata Raphaël de Kinshasa.
L’autre représentant de la RDC à la Ligue des champions de la CAF, TP. Mazembe n’a pas disputé son match amical pour le TP Mazembe face à Zanaco comme initialement annoncé. Les Corbeaux n’ont pas fait le déplacement de la Zambie faute des visas.
 A la place, le club lushois a joué et gagné Don Bosco par 3-0 dans leur stade de la commune de Kamalondo.