jeudi 3 août 2017

Transfert: la France attend Neymar, l'Espagne gronde

mediaLe président de la Liga espagnole (LFP) Javier Tebas, à Singapour, le 23 mars 2017AFP/Archives
La France attend avec impatience Neymar, qui doit signer sous peu au PSG pour faire entrer le club et la Ligue 1 dans une nouvelle dimension. Un transfert du siècle que la Ligue espagnole tente de ralentir.
Attendu d'abord jeudi, l'attaquant brésilien devrait finalement atterrir à Paris vendredi, a appris l'AFP de sources aéroportuaires. Il pourrait être présenté vendredi et/ou samedi à la presse et aux supporters du PSG, selon les médias.
Transfert du siècle, car il fait plus que doubler le record actuel des 105 millions d'euros, hors bonus, dépensés à l'été 2016 pour le transfert de Paul Pogba de la Juventus Turin à Manchester United. Neymar, 3e au Ballon d'Or 2015, est considéré comme le joueur au plus grand potentiel sportif et marketing du monde.
Le feuilleton qui dure depuis la mi-juillet semble sur le point d'aboutir, surtout depuis que le joueur a fait ses adieux à ses coéquipiers du FC Barcelone et que son conseiller, Wagner Ribeiro, a affirmé que la clause libératoire des 222 millions allait être réglée et que le joueur serait présenté à Paris "sans doute en fin de semaine".
La France attend le prodige brésilien. Même Emmanuel Macron a salué son arrivée imminente: "C'est l'attractivité. Oui, c'est une bonne nouvelle", a dit le président de la République en visite sur la base de loisirs des Boucles de la Seine à Moisson (Yvelines), en compagnie de... Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG.
Le gouvernement se frotte les mains. Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin s'est réjoui à la perspective des "impôts" que Neymar "va pouvoir payer en France", jeudi sur France Inter, sans donner de montant sur les revenus fiscaux attendus par l'Etat.
- La Liga freine -
Côté sportif, Jean-Michel Aulas, patron de l'Olympique lyonnais, membre du comité exécutif de la Fédération (FFF) et un des hommes les plus influents du foot français, a félicité sur Twitter son homologue parisien "pour la réalisation de cette opération unique dans le monde", tout en se disant "très impatient de connaître le cout réel de l'opération".
"Même si l'arrivée de Neymar suscite des questions sur le coût réel, on félicite tous le PSG de +Nasser+. une immense opération de notoriété pour la L1", s'est-il félicité.
Mais un coup de théâtre est intervenu jeudi matin. "Nous pouvons confirmer que les représentants légaux du joueur se sont présentés à la Ligue pour y déposer (la somme de) la clause, qui a été rejetée", a affirmé un porte-parole de l'entité du football professionnel espagnol. Dans la procédure habituelle, c'est elle qui est censée recevoir les 222 millions d'euros pour les reverser ensuite au club qui libère son joueur, le Barça en l'occurrence.
Le président de la Liga, Javier Tebas, était monté au créneau ces derniers jours pour s'emporter contre le "dopage financier" dont bénéficierait le PSG grâce à son propriétaire, un fonds souverain du Qatar, annonçant son intention de saisir les autorités politiques (Union européenne) et sportives (UEFA).
"Par nos actions, nous n'avons pas l'objectif d'empêcher le transfert. Nos actions sont faites pour empêcher qu'on utilise la Liga comme un mécanisme pour une fin illicite", a-t-il précisé dans L'Equipe de jeudi.
La presse espagnole se montrait amère et sans pitié jeudi à l'encontre de l'attaquant brésilien. Neymar "s'en va pour l'argent. Seulement pour l'argent", a déploré, Sport, journal qui se consacre au Barça, dont la Une est barrée d'un énorme "Hasta nunca!" (A jamais!).
- PSG muet -
L'UEFA a pour sa part affirmé à l'AFP qu'elle étudierait les détails du transfert pour s'assurer que cela soit fait en accord avec le cadre du fair-play financier.
L'arrivée de Neymar au Barça, en 2013, en provenance de Santos (club mythique de Pelé), avait déjà versé dans la polémique. Son transfert, dont le montant définitif n'est toujours pas clair, a fait l'objet de plusieurs enquêtes judiciaires.
Le club espagnol a été condamné pour avoir camouflé au fisc une partie des coûts de la transaction. Il doit affronter prochainement un nouveau procès pour escroquerie et corruption entre particuliers, durant lequel seront également jugés Neymar et son père, Neymar Sr.
Reste également une histoire de prime à régler: le Barça a gelé auprès d'un notaire une somme de 26 millions d'euros qui devait revenir au clan Neymar cet été aux termes de la prolongation de contrat signée l'année dernière, jusqu'en... 2021.
Le PSG est, pour sa part, resté muet. Il s'est contenté de sous-entendus jeudi. Quand le latéral parisien Thomas Meunier a tweeté "Bon alors... ce scoop", le PSG lui a répondu avec le même symbole, puis en écrivant: "On attend encore un peu ?", avec le symbole d'un sablier accompagné de la mention "soon" (bientôt, en anglais).

La réussite des JO-2020 dépend de celle des jeux Paralympiques

mediaLa gouverneure de Tokyo Yuriko Koike s'exprimant devant le club des correspondants dans la capitale nippone, le 3 août 2017AFP
La gouverneure de Tokyo Yuriko Koike veut utiliser les jeux Paralympiques pour adapter sa ville à la population vieillissante du Japon et veut faire d'eux le critère de réussite ou non des JO-2020.
"Je veux faire des jeux Paralympiques le fondement de la réussite de l'événement dans son ensemble", a déclaré Mme Koike au cours d'une conférence de presse, disant avoir elle-même entrepris de se promener en chaise roulante dans un quartier de Tokyo pour juger de la difficulté de monter sur les trottoirs et de circuler sur des surfaces inégales.
"Quand on pense à l'avenir du Japon et de Tokyo, il est clair que de plus en plus de personnes auront besoin d'une chaise roulante ou d'une canne. Notre travail de préparation des jeux Paralympiques est destiné aussi à nous préparer au vieillissement de la population de Tokyo".
"C'est pourquoi Tokyo veut saisir l'occasion pour construire une ville bienveillante envers les personnes ayant un handicap ou des besoins particuliers", a-t-elle ajouté.
Cette question va se poser à Paris, a souligné Mme Koike, alors que la capitale française aux bâtiments et infrastructures historiques est quasiment assurée d'organiser les jeux de 2024.
"Paris est une ville qui existe depuis des siècles ce qui peut rendre difficile l'ajout de nouveaux éléments", a-t-elle déclaré. "Le vieillissement des populations urbaines est une question partagée par les pays développés, qui doivent y penser sérieusement".

CHAN 2018 : 7 joueurs rejoignent le groupe présent à Rabat

Le sélectionneur Léopards Chan de la RDC, Mwinyi Zahira, Photo Christian Mulumba Kalumba.
La sélection locale de football de la RDC va s’agrandir jeudi 3 août avec l’arrivée à Rabat, d’un groupe de sept joueurs : Matampi Vumi Ley, Djo Issama Mpeko, Mozeviko Veko, Lusiela Mande et Deo Kanda-a-Mukok partiront de Kinshasa, tandis que Schadrac Muzungu et Arsène Zola, vont rejoindre le groupe en partant d’Abidjan où ils ont pris part aux Jeux de la Francophonie avec les U20 congolais.

Pour Mwinyi Zahera, le sélectionneur des Léopards CHAN, son programme de travail n’a pas beaucoup été perturbé par les absents.
«C’est vrai qu’il y a deux ou trois joueurs qui sont supposés être dans le onze de départ (Issama, Matampi et Deo Kanda). Mais vous savez, on essaie de donner la chance à tout le monde, que chacun s’exprime à son meilleur niveau pour être titulaire dans cette équipe. Sérieusement, on n’a pas été perturbé du tout. D’ailleurs au regard des deux matchs livrés (Burkina Faso et Maroc), nous avons été tout simplement à la hauteur», a expliqué Mwinyi Zahera.
Pour le technicien congolais, le match amical contre l’US Tanger, club du championnat de première division du Maroc ( le 4 août), servira à mettre en place l’équipe type qui affrontera le Congo Brazzaville le 13 août à Pointe Noire dans le cadre du troisième et dernier tour aller des éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations (Kenya 2018).

Jeux de la Francophonie: retour de la délégation congolaise

Combat de judo le 23/07/2012 au stade des Martyrs à Kinshasa, lors de la 8ème journée de l’Entente urbaine de Judo de Kinshasa (EUJUKIN). Radio Okapi/Ph. John Bompengo
La délégation congolaise aux 8èmes Jeux de la Francophonie a regagné le pays du mardi 1er août. Elle a été reçue en début d’après-midi par le Premier ministre, Bruno Tshibala, qui l’a félicitée pour les efforts consentis en terre ivoirienne.

Selon M. Tshibala, ces athlètes sont «des vaillants » qui ont su travailler, même si les moyens à leur disposition n’étaient pas suffisants.
La RDC termine à la 22ème place, sur un total de 45 pays participants, avec une médaille d’or au marathon et deux de bronze (judo féminin et lutte libre féminine).
La France est arrivée première de cette compétition sportive et culturelle, avec 22 médailles d’or, juste devant le Maroc. Le Canada troisième accueillera les 9e Jeux de la Francophonie en 2021.
Le groupe de plus de 110 personnes (athlètes, staff technique, artistes, dirigeants et accompagnateurs) était conduite par le Ministre des Sports, Papy Niango Izamiay Munshemvula, et son collègue de la Jeunesse et Initiation à la nouvelle citoyenneté, Maguy Kiala.

Le Brésilien Neymar nouvelle tête de gondole du PSG

mediaLe Brésilien Neymar a dit «adios» au FC Barcelone.LLUIS GENE / AFP
Ces dernières semaines, plusieurs médias avaient annoncé le départ imminent du Brésilien Neymar vers le PSG, propriété d'un fonds souverain qatari, prêt à payer les 222 millions d'euros de la clause libératoire de son contrat avec le Barça. Cette fois, le contrat mirobolant est en passe d'être signé. Neymar serait attendu vendredi 4 août à Paris.




Après plusieurs semaines des tractations et de rumeurs en tout genre, la star brésilienne Neymar va intégrer l'effectif du Paris Saint-Germain. L'attaquant de la Seleção, aura été le grand protagoniste du feuilleton des transferts de l'été, depuis que différents médias avaient annoncé que le PSG, propriété d'un fonds souverain qatari, était prêt à payer les 222 millions d'euros de la clause libératoire de son contrat avec le Barça. Une somme record après les 105 millions d'euros, hors bonus, dépensés à l'été 2016 pour le transfert de Paul Pogba de la Juventus Turin à Manchester United.
« Que veut-il ? Plus d'argent ou plus de titres ? »
Mercredi 2 août, après un passage en Chine pour sa promotion et une escale à Dubaï, le joueur de 25 ans avait quitté l’entraînement au Barça et avait dit au revoir à ses anciens coéquipiers.
Durant ce feuilleton, Neymar est toujours resté muet sur son avenir, quand d’autres prenaient la parole à sa place. Le défenseur du Barça Gerard Piqué, avait lâché sur ESPN: « Tout le monde le veut, mais il faut qu'il se décide en fonction de ses priorités. Que veut-il ? Plus d'argent ou plus de titres ? » Pour son dernier match sous le célèbre maillot « blaugrana », Neymar a remporté le premier classico de la saison face au Real Madrid (3-2).
« On attend, pour moi, c'est un joueur du Barça », avait martelé son entraîneur Ernesto Valverde. En réalité, le club catalan tremblait en coulisses alors que les rumeurs du départ de Neymar pour le PSG ne dégonflaient pas et qu'un certain fatalisme commençait même à poindre chez ses coéquipiers et dirigeants. La cote du Brésilien chez les supporters du Barça a largement dégringolé. Certains se sentent « trahis ».
La presse espagnole n’a pas été tendre avec lui. « Neymar part comme il est venu, d'embrouille en embrouille, et les poches pleines », estime El Pais, évoquant son transfert au Barça en 2011 qui a valu des poursuites en justice au joueur brésilien comme au club catalan.
Neymar « s'en va pour l'argent. Seulement pour l'argent », constate, amer, Sport, journal qui se consacre au Barça, dont la Une est barrée d'un énorme « Hasta nunca ! » (A jamais !).
Le FC Barcelone a même bloqué le paiement d’une prime de 26 millions d’euros à Neymar, dans l’attente de savoir si désormais le joueur le plus cher de l’histoire rejoignait le Paris SG. Dans le club de la capitale, Neymar devrait toucher 30 millions d’euros net par an de salaire (le double du Barça), sans compter la prime à la signature, l’argent des droits à l’image et les sponsors privés.
L'UEFA pourrait éplucher ce transfert record
Le président de la Ligue espagnole de football, Javier Tebas, avait annoncé dimanche 30 juillet à une radio qu'il allait saisir l'UEFA d'une plainte visant le Paris SG pour non-respect des règles de fair-play financier imposées aux clubs, dans le cadre d'un éventuel transfert de Neymar. L'organisation ne devrait pas agir avant le transfert officiel. « Le PSG ne peut avoir des comptes où les droits commerciaux du club dépassent ceux du Real Madrid ou du Barça... c'est impossible », avait déclaré Javier Tebas.
« Cela veut donc dire que le Qatar (propriétaire du club) injecte des fonds, en violant les règles de fair-play financier de l'UEFA et les règles en terme de concurrence de l'Union européenne et ça, on va le dénoncer », avait-t-il ajouté. « Il y a deux mois j'ai reçu à La Liga le président du PSG et je lui ai dit ce que nous allions faire et pour quelles raisons. Il s'est fâché et m'a dit qu'il ne comprenait pas pourquoi. La Liga doit défendre nos clubs dans ces situations », a-t-il aussi déclaré au journal Mundo deportivo.
Selon le site internet de l'ESPN, le Barça souhaitait également que l'ICFC, l'instance disciplinaire qui doit faire respecter le fair-play financier et a déjà sanctionné le PSG en 2014, se penche sur le montage financier de ce nouveau transfert. L’UEFA avait déjà imposé au PSG une sanction de 60 millions d'euros et des restrictions en termes d'inscription de nouveaux joueurs même si cette deuxième sanction avait été levée un an plus tard.
Avec le Barça, Neymar a remporté entre autres deux titres de champions d’Espagne, trois Coupes du Roi et une Ligue des champions. Un titre européen que Paris rêve de gagner avec lui.

Athlétisme: une Afrique du Sud ambitieuse aux Mondiaux 2017

mediaLe Sud-Africain Wayde Van Niekerk.REUTERS/Sergio Moraes/File Photo
L’Afrique du Sud aborde les Championnats du monde 2017 d’athlétisme (4-13 août à Londres) avec une délégation séduisante et ambitieuse, emmenée par le sprinteur Wayde Van Niekerk. La nation arc-en-ciel peut envisager une place sur le podium, au classement des médailles.
A la veille de l’ouverture des Championnats du monde 2017 d’athlétisme à Londres (4 au 13 août), la plupart des grosses pointures sont déjà sur place : le Jamaïcain Usain Bolt bien sûr, mais aussi Wayde Van Niekerk le champion olympique du 400 mètres qui emmène une délégation d’Afrique du sud particulièrement talentueuse et ambitieuse. Au point que les athlètes de la nation arc-en-ciel ont tout pour réussir un résultat d’ensemble historique.
Et pourtant… En 2007, à l’issue des Mondiaux d’Osaka, l’Afrique du sud est totalement absente du tableau des médailles. Pas la moindre breloque. Dix ans plus tard, elle semble néanmoins bien armée pour figurer dans le haut de ce tableau.
Son atout numéro un s’appelle donc Van Niekerk, le nouveau phénomène, sacré l’an passé champion olympique du 400 mètres à Rio, et visant cette année un doublé avec le 200 mètres. Il croisera sur cette distance son compatriote Akani Simbine, candidat à un podium, presque autant que sur 100 mètres où il avait atteint la finale des Jeux 2016.
Une place dans le Top 3 des nations ?
Deux médailles d’or possibles aussi pour Caster Semenya, engagée sur 1500 mètres et surtout souveraine sur 800 mètres. Elle vient de battre son record national.
Le saut en longueur masculin a également toutes les chances d’enrichir le bilan du pays. Les deux meilleurs performeurs de l’année sont sud-africains, Luvo Manyonga en tête. Certains lui promettent tôt ou tard le record du monde.
L’Afrique du sud peut légitimement envisager une place sur le podium des nations. Elle n’en était pas très loin aux Jeux de Rio. Elle peut même – à plus long terme - rêver d’un avenir radieux, elle qui a dominé le tableau des médailles des récents championnats du monde des moins de 18 ans.

vendredi 14 juillet 2017

Cédric Bakambu prolonge à Villarreal jusqu’en 2022

Cédric Bakambu. Photo Fecofa/Gérard-Désiré Angengwa

L’international congolais Cédric Bakambu a prolongé son contrat de deux années supplémentaires avec Villareal, club espagnol de première division. Il était sous contrat avec le «sous-marin jaune» jusqu'en 2020.
Selon le site Internet du club, Bakambu, surnommé «Bakagoal», est désormais lié avec la formation espagnole jusqu’en 2022.
Ancien de Sochaux (France) et Bursaspor (Turquie), il a été recruté pour 7,5 M€ il y a deux ans.
L’attaquant international congolais a posé ses valises au club en août 2015. Depuis, il a inscrit  22 buts en 2015-2016 et 11 buts en 2016-2017, précise le site de son club.
Aucune information n’a cependant filtré concernant une éventuelle revalorisation salariale du joueur.

Les Léopards U20 en stage au Maroc

Les Léopards U-20 au Maroc. Photo Guy Bukasa
Les Léopards football de moins de 20 ans (U20) sont arrivés jeudi 13 juillet, à Casablanca (Maroc), où ils préparent le Jeux de la Francophonie 2017 prévus, à Abidjan (Côte d’Ivoire).

Dès la descente à l’aéroport, les poulains de l’entraineur Eric Tshibasu s’est directement rendu à Rabat où l’équipe nationale se mettra au vert jusqu’au 19 juillet prochain.
Ces Jeux de la Francophonie 2017 débutent le 21 juillet prochain.
Selon le programme du staff technique, les Léopards devront avoir une séance de régénération à partir de 19 heures (heure locale).
Ils auront deux séances d’entrainements (matin et soir) pour vendredi 14 juillet.
samedi 15 juillet, la RDC affrontera son homologue marocain en amical, afin de tenter de réussir son entrée en lice dans cette compétition.
Liste de 21 Léopards
  • Jackson Lunanga (OC muungano)
  • Enoch Kamalandwako (As Dragons)
  • Israël Mubobo (KFA)
  • Arsène Zola (TP. Mazembe)
  • Othnel Mawawu (AC Kuya)
  • Yamba Tshibangu (FC Lupopo)
  • Néron Osongo (Ujana)
  •  Dido Tshisuku (Us Tshinkunku)
  • Luzolo Sita (Ukana)
  • Kazadi okito (FC Renaissance)
  • PeterMutumosi (AC Rangers)
  • Djemes Diala (Ujana)
  • Masikina Baptista (Shark XI Fc)
  • Glody Likonza (TP. Mazembe)
  • Zilliam Likuta (Ujana)
  • Jonathan Ifasso (Tshinkunku)
  • Nathan Sumbuka (OC Idimu)
  • Manassé Mutatu
  • Nelson Lobango (Siqnt Trond)
  • Moïse Kaniki (Bazano)
  • Muzungu Lukombe (VClub)

es Léopards U20 en stage au Maroc

Les Léopards U-20 au Maroc. Photo Guy Bukasa
Les Léopards football de moins de 20 ans (U20) sont arrivés jeudi 13 juillet, à Casablanca (Maroc), où ils préparent le Jeux de la Francophonie 2017 prévus, à Abidjan (Côte d’Ivoire).

Dès la descente à l’aéroport, les poulains de l’entraineur Eric Tshibasu s’est directement rendu à Rabat où l’équipe nationale se mettra au vert jusqu’au 19 juillet prochain.
Ces Jeux de la Francophonie 2017 débutent le 21 juillet prochain.
Selon le programme du staff technique, les Léopards devront avoir une séance de régénération à partir de 19 heures (heure locale).
Ils auront deux séances d’entrainements (matin et soir) pour vendredi 14 juillet.
samedi 15 juillet, la RDC affrontera son homologue marocain en amical, afin de tenter de réussir son entrée en lice dans cette compétition.
Liste de 21 Léopards
  • Jackson Lunanga (OC muungano)
  • Enoch Kamalandwako (As Dragons)
  • Israël Mubobo (KFA)
  • Arsène Zola (TP. Mazembe)
  • Othnel Mawawu (AC Kuya)
  • Yamba Tshibangu (FC Lupopo)
  • Néron Osongo (Ujana)
  •  Dido Tshisuku (Us Tshinkunku)
  • Luzolo Sita (Ukana)
  • Kazadi okito (FC Renaissance)
  • PeterMutumosi (AC Rangers)
  • Djemes Diala (Ujana)
  • Masikina Baptista (Shark XI Fc)
  • Glody Likonza (TP. Mazembe)
  • Zilliam Likuta (Ujana)
  • Jonathan Ifasso (Tshinkunku)
  • Nathan Sumbuka (OC Idimu)
  • Manassé Mutatu
  • Nelson Lobango (Siqnt Trond)
  • Moïse Kaniki (Bazano)
  • Muzungu Lukombe (VClub)

VClub domine Muungano à Bukavu (2-0)

AS Vita au stade de Martyrs en octobre 2010.
L’As VClub a dominé l’OC Muungano, jeudi 13 juillet, sur la marque de deux buts à zéro, en match de la 12è journée de la phase des Plays-Offs du championnat national du football.

Cette rencontre a été disputée au stade de la Concorde de Kadutu, à Bukavu (Sud-Kivu).
Les Moscovites ont entamé le match sur les chapeaux de roue en marquant dès la 3è minute par Néhemie Mukoko.
Les deux clubs ont été renvoyés à la pause avec cette avance de VClub.
Les poulains de l’entraineur Florent Ibenge vont corser l’addition à la 61è minute par Taggy Agiti Etekiama.
Cette victoire permet aux Daaphins noirs de Kinshasa de rejoindre les Corbeaux lushois en tête du classement provisoire du championnat national avec 27 points + 14.
OC Muungano  reste à la 7è place avec 8 points.
Ce dimanche, VClub jouera le DCMP au stade des Martyrs alors que Mazembe sera reçu par Mazembe sera reçu par Muungano au stade de la Concorde.

jeudi 13 juillet 2017

VClub à Bukavu pour jouer OC Muungano

L’équipé de l’As Vita club de la RDC le 27/07/2014 au stade Tata Raphaël de Kinshasa, lors du match contre Al Hilal du Soudan dans le cadre de la quatrième journée des quarts de finale de la Ligue des champions africaine. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
L’As VClub séjourne depuis mercredi 12 juillet à Bukavu (Sud-Kivu), où elle va matcher l’OC Muungano, ce jeudi, au stade de la Concorde de Kadutu.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la 12è journée de la phase des Plays-offs du championnat national de football de la RDC (Division I).
Les Vclubiens ont fait le déplacement de Bukavu un jour juste après leur retour de l’Afrique du Sud, où ils ont livré leur dernier match de la phase de pool de la Ligue des champions de la CAF face à Mamelodi Sundowns (1-1).
VClub, 24 points, devra gagner la rencontre de Bukavu pour espérer poursuivre sa course vers le titre.
Après ce match, les poulains de l’entraineur Florent Ibenge devront vite regagner Kinshasa pour préparer son match de la 13è journée face au DCMP, dimanche 13 juillet, au stade des Martyrs.
Ce championnat national est dominé par le TP. Mazembe (27 points), suivi du DCMP (24 points).

jeudi 6 juillet 2017

La RDC dans le trio africain

Les Léopards de la RDC lors de leur match contre les Diables rouges du Congo samedi 10 juin 2017 au stade des Martyrs de Kinshasa – première journée des éliminatoires de la CAN-2019 (3-1). Ph. Radio Okapi/John Bompengo
La République démocratique du Congo RDC (RDC) occupe la troisième place en Afrique dans le classement du mois de juin de la Fédération internationale de football association (FIFA) publié jeudi 6 juillet. Sur le plan mondial, elle est à la 28e position. Le pays gagne donc 11 places sur le plan mondial, au regard du classement du mois de mai (39e mondial).
En Afrique, les Léopards quittent la 5e pour la 3e place.
La tête du classement africain reste dominée par l’Egypte (24e mondial), suivie du Sénégal (27e mondial).
Le top 5 africain se présente comme suit :
  1. Egypte
  2. Sénégal
  3. RDC
  4. Tunisie
  5. Cameroun
Au niveau mondial, le top 3 est composé de :
  1. Allemagne
  2. Brésil
  3. Argentine.
Les Léopards de la RDC lors de leur match contre les Diables rouges du Congo samedi 10 juin 2017 au stade des Martyrs de Kinshasa – première journée des éliminatoires de la CAN-2019 (3-1). Ph. Radio Okapi/John Bompengo La République démocratique du Congo RDC (RDC) occupe la troisième place en Afrique dans le classement du mois de juin de la Fédération internationale de football association (FIFA) publié jeudi 6 juillet. Sur le plan mondial, elle est à la 28e position. Le pays gagne donc 11 places sur le plan mondial, au regard du classement du mois de mai (39e mondial). En Afrique, les Léopards quittent la 5e pour la 3e place. La tête du classement africain reste dominée par l’Egypte (24e mondial), suivie du Sénégal (27e mondial). Le top 5 africain se présente comme suit : Egypte Sénégal RDC Tunisie Cameroun Au niveau mondial, le top 3 est composé de : Allemagne Brésil Argentine.

samedi 24 juin 2017

radiation à vie de l’arbitre du match Sanga Balende vs Don Bosco

Les éléments de la police nationale Congolaise entourent les arbitres en courant, ce 20 mars 2011 au stade des martyrs à Kinshasa, lors du match V Club de Kinshasa et Coton sport de Garouwa du Cameroune. Radio Okapi / Photo John Bompengo
Dans une décision parvenue jeudi 22 juin à Radio Okapi, la Fédération congolaise de football association (FECOFA) a radié à vie l’arbitre Azanga Kalamba Justin, qui a officié mercredi le match Sanga Balende vs Don Bosco (1-1). Il lui est interdit de pratiquer toutes les activités liées au football.
C’est le troisième arbitre radié en moins d’une semaine, après les sanctions contre Claude Kamulete et de Bremer Engbanguku.
Par ailleurs, M. Delphin Kikuni, 3e vice-président de la LINAFOOT [qui assure l’intérim du président au moment de désignation des officiels] et M. José Konde, secrétaire national  sont également suspendus de leurs fonctions pour une durée de 6 mois.
Il leur est reproché la légèreté dans le mode de désignation des officiels pour le match Sanga Balende vs Don Bosco dont la prestation de l’arbitre central a été caractérisée par une faute technique intentionnellement grave, ayant influé sur le resultat final de la rencontre.
Lors de sa réunion du 19 juin dernier, un blâme sévère a été administré à l’endroit du comité exécutif de la LINAFOOT, concernant l’arbitrage pour le reste des rencontres du play-off.

Coupe du Congo (F) : coup d’envoi annoncé le 25 juin

Présidente de la Commission nationale de football féminin (CNFF), Lyly Tshimpumpu. Photo Droits Tiers.
La Coupe du Congo de football féminin démarre dimanche 25 juin à Kinshasa. Elle se déroulera jusqu’au 8 juillet prochain, précise la présidente de la commission nationale de football féminin, Lyly Tshimpimpu.
A l’issue du tirage au sort qui a eu lieu jeudi 22 juin au siège de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), le tenant du titre Attaque Sans Recul de Mbuji-Mayi, jouera en ouverture contre DCMP Bikira de Lubumbashi. Les deux équipes s’étaient rencontrées en finale de la 9e édition.
Mme Lyly Tshimpimpu, indique que compte tenu des difficultés financières qu’éprouvent certaines provinces, quelques absences seront peut-être signalées.
Elle a sollicité l’indulgence du public étant donné que ces absences pourraient influencer le calendrier des matches.
DCMP Bikira de Lubumbashi, Attaque Sans Recul de Mbuji-Mayi et le FCF Victoire de Kananga sont déjà à Kinshasa.
Les autres rencontres au programme :
FCF Avenir (Kinshasa) – Bafana Bafana (Lubumbashi)
JS Kolwezi (Kolwezi) – Promo Sport (Kongo Central)
BOA (Maniema) – etoile (Sud-Kivu)
31e CPC (Mbuji-Mayi) – etoile du Matin (Kinshasa)
FCF Okapi (Tshopo) – FCT Gora (Kongo Central)
As Victoire (Kananga) – FCF Bilenge (Kinshasa)
Quart des finales
Gagnant 1- Gagant 7
Gagnant 2-Gagnant 6
Gagnant 3-Gagnant 5
Gagnant 4- Meilleur perdant
Demi-finales 7 juillet
Gagnant 8-Gagnant 11
Gagnant 9- Gagnant 10
Finale 8 juillet

Division I: FC Renaissance battu par Vclub (1-2)

Des supporteurs du FC Renaissance du Congo, une nouvelle équipe congolaise assistant à la séance d’entrainement au Shark Club de Kinshasa, le 4/10/2014. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
FC Renaissance s’est incliné vendredi 23 juin  face à Vclub (1-2) en match de la 12e journée.
Lamine Diawara a marqué la 2e minute pour les Renais, avant que Taddy Agiti Etekama ne réalise un doublé (14ème et 90ème minute).
Ce dimanche 25 juin, TP Mazembe recevra Bukavu Dawa à Lubumbashi, avant le duel kinois mardi 27 juin au stade des Martyrs entre Vclub et DCMP. Le même mardi, Don Bosco jouera Bukavu Dawa à Lubumbashi.
Au classement partiel, DCMP est en tête avec 24 points (+14), suivi de  Mazembe avec 24 points (+13), Vclub 24 points (+9), Renaissance 15 points, Sanga Balende 14 points (-4), Don Bosco 12 points (-3), Bukavu Dawa 5 points (-11) et OC Muungano 4 points (-13).

samedi 10 juin 2017

RDC vs Congo : « Tout le périmètre du stade des Martyrs sera bouclé », prévient le général Kanyama

Le général Célestin Kanyama lors d’une rencontre avec des représentants des églises à Kinshasa, le 6/06/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Tout le périmètre du stade des Martyrs sera bouclé samedi 10 juin, prévient le commissaire provincial de la police de Kinshasa, le général Célestin Kanyama. Cette disposition est prise en prévision de la rencontre qui devra opposer les Léopards de la RDC aux Diables rouges du Congo-Brazzaville à 18h30’, heure locale. Ce match s’inscrit dans le cadre de la première journée des éliminatoires  de la CAN-Cameroun 2019.
« A partir de l’église du pasteur Soni Kafuta, on ne passe pas par le boulevard Swende, il faut entrer par l’avenue Victoire. A partir de l’avenue Mpozo, on entre sur l’avenue de l’Enseignement. On ne passe sur l’avenue Victoire jusqu’au niveau du robot. Une fois arrivé vers l’avenue des Huileries, vous retournez vers Kimpwanza et passez vers la LENI et allez vers l’IM », annonce le général Kanyama.
Pour cette rencontre, « les petits enfants n’entreront pas et aucune nourriture ne sera vendue au sein du stade qui sera isolé », fait savoir le commissaire provincial de la police de Kinshasa.
La mission des Léopards : gagner
Pour réarmer le moral des troupes, le Premier ministre Bruno Tshibala a rendu visite jeudi aux Léopards sur leur lieu d’entrainement.
«Le gouvernement entend faire tout ce qui est en son pouvoir pour vous aider à accomplir votre mission, qui se résume en une seule chose : gagner», a-t-il dit aux joueurs congolais.
A cette occasion, le sélectionneur de l’équipe nationale, Florent Ibenge, a appelé à une grande mobilisation populaire:
«Que le public vienne. Franchement, on a besoin de lui. Qu’il soit là nombreux. Je crois que, jusqu’à présent, on a fait de belles performances avec les Léopards. Qu’il vienne nous soutenir!»
De leur côté, les Kinois ne jurent que par la victoire de leur équipe.
«C’est notre équipe nationale. Toute la population est déterminée à soutenir les Léopards, parce que nos voisins doivent subir la loi de la chuchote. On va toujours continuer à leur faire payer les pots cassés», a déclaré un jeune de Kinshasa à Radio Okapi.

RDC vs Congo: les primes des joueurs sont déjà disponibles, affirme Bruno Tshibala

Le Premier ministre Bruno Tshibala assure avoir déjà débloqué des fonds pour l’équipe nationale de la RDC de football qui croise celle du Congo Brazzaville, samedi 10 juin, au stade des Martyrs.
Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la CAN 2019, prévue au Cameroun.
Bruno Tshibala a annoncé le soutien financier du gouvernement lors de sa visite, jeudi dernier, aux Leopards qui tenait une séance d’entrainement au stade des Martyrs.
Accompagné du ministre des Sports, Papy Nyango, le Premier ministre a également remercié les joueurs de l’équipe nationale pour leur «patriotisme».
Les Diables Rouges du Congo sont attendus ce vendredi et feront la reconnaissance du terrain [stade des Martyrs] dans la soirée.
La dernière rencontre entre les deux sélections remonte à janvier 2015, en quarts de finale de la CAN 2015.
La RDC avait dominé le Congo sur la marque de 4 buts à deux.

mardi 6 juin 2017

Amical : la RDC bat le Botswana (2-0)

Les Léopards de la RDC au Centre de Mbankomo (Cameroun). Photo FECOFA
Les Léopards de la RDC ont battu les Botswanais, à Rabat au Maroc sur le score de deux buts à zéro. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des préparatifs des poulains de Florent Ibenge à la coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019. Les deux buts des Congolais ont été inscrits par Afobe et Ngbakoto.
Les Léopards ont inscrit leurs buts à la deuxième période, respectivement aux 48e et 56e minutes.
La RDC se prépare pour son match contre les Diables Rouge du Congo Brazzaville, prévu samedi 10 juin au Stade des Martyrs, dans le cadre de la 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2019.
Le 11 de départ: Kiassumbua- Jordan Ikoko- Chancel Mbemba- Gabriel Zakuani- Christian Luyindama- Merveille Bope- Yeni Ngbakoto- Remy Mulumba- Bolingi Mpangi- Benik afobe- Mubele Ndombe.

jeudi 25 mai 2017

DCMP termine en tête de la phase aller

L’équipe du DCMP le 10/11/2013, lors du match contre l’As. V-Club au stade de Martyrs à Kinshasa, score : 0-2. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Le Daring club Motema pembe (DCMP) a terminé en tête de la phase aller du Championnat national de football- Division I, avec 17 points pour 13 buts marqués contre 2 encaissés. Les Immaculés se sont imposés pour leur dernier match mardi 23 mai, au stade Mazembe de Lubumbashi (2-1) face à Don Bosco.
Contacté par radiookapi.net, l’entraineur de DCMP, Otis Ngoma, s’est dit très heureux du travail abattu par ses joueurs:
«Je suis très content de ces joueurs. Car, nous avions fait un recrutement local et ils nous ont montré de quoi ils sont capables. Mais, la route est encore longue (reste la phase retour avec 7 matchs). Nous ne devons pas dormir sur nos lauriers. Notre objectif reste la CAF, la saison prochaine».
L’autre match en retard de cette phase aller a lieu au stade de la concorde de Kadutu, à Bukavu, entre OC Muungano et Bukavu Dawa. Le duel kivutien s’est solde par un nul de 0-0.
Le dernier match en retard de la phase aller se jouera samedi entre Renaissance du Congo et Don Bosco, au stade des Martyrs.
Au classement partiel, donc DCMP en tête avec 17 points, suivi de Mazembe 12, Vclub et Renaissance 9, Don bosco et S. Balende 7, Bukavu Dawa 4 et Muungano 3 points.

La RDC qualifiée pour la CAN 2017

Match de volleyball au stadium Omnisport Joseph Kabila Kabange à Lubumbashi. Photo Cathy Kongolo Bompengo
Les Léopards volley-ball de la RDC ont obtenu, dimanche 21 mai, le ticket de leur qualification pour la phase finale du Championnat d’Afrique des Nations de leur spécialité. La sélection masculine a écarté celle du Congo Brazzaville sur le score de 3 sets à 0, au stadium des Martyrs de Kinshasa.
Le sélectionneur de l’équipe nationale de volley de la RDC, Thomas Mukwidi a salué le succès de ses poulains:
«Un manque de respect des consignes tactiques nous a causé des problèmes mais nous nous sommes rattrapés en donnant le meilleur de nous-mêmes pour gagner par trois zéro».
L’entraineur des Diables rouges justifie l’élimination de ses poulains par des aléas climatiques qui, selon lui, ont troublé la quiétude des joueurs.
De leur côté, les Congolaises se sont qualifiées en campagne africaine sans jouer faute d’adversaire. Elles joueront, au mois d’août prochain, au Cameroun.
La phase finale de la CAF Messieurs sera disputée, en juin prochain, en Algérie.
Les quatre premiers de ce championnat d’Afrique seront qualifiés pour le championnat du monde de de volley.

TP Mazembe arrache un nul face à Horoya Athletic (1-1)

Des supporteurs du TP. Mazembe le 15/04/2012 au stade des Martyrs à Kinshasa, lors du match contre l’AS-V. Club ; Score : 2-2. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Mazembe a arraché un nul (1-1) à Conakry face à Horoya Athletic club. Ben Malango a égalisé à la 81e minute pour Mazembe, qui a été mené depuis la 34e minute suite au but de Francis Dipita.
Ce match entrait dans le cadre de la 2e journée de la Coupe de la Confédération. Au terme de cette rencontre, Mazembe compte 4 points.
Les corbeaux vont accueillir lors de la 3e journée, le dimanche 4 juin à Lubumbashi, Supersport united FC.

Vclub battu à domicile par Mamelodi (1-3)

But de l’AS. Vclub (vers) contre Mamelodi Sundows (blanche), (1-3) à Kinshasa, le 24/05/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
AS Vclub s’est incliné (1-3)  face à Mamelodi Sundows, en match de la 2e journée- groupe C de la Ligue des champions –CAF, mercredi 24 mai au stade des Martyrs de Kinshasa.
Laffor a ouvert le score pour les visiteurs (24e), puis Sidibé (31e) a égalisé. Ce nul ira jusqu’à la pause. Malgré les changements opérés par l’entraineur Florent Ibenge, Zakri (56e) puis Vilakazi (77e) ont tué les Congolais, qui n’ont pu se relever la tête dans ce duel.
Du coup, les champions d’Afrique rejoignent l’Esperance Sportive de Tunis tout en haut du groupe C avec 4 points (+2) d’avance sur l’équipe de Florent Ibenge (0 point, -4), déjà mal engagée dans la course à la qualification.
L’année dernière, c’est cette confrontation qui a décidé du champion. AS Vita Club, qui avait éliminé les Sud-Africains en tour préliminaire, avait été finalement disqualifié pour avoir utilisé un joueur inéligible.
Cette fois, tous les documents administratifs ont été au point pour un règlement de comptes sur le terrain, qui a tourné à l’avantage de Mamelodi, 3-1.
Lors de la 3e journée, le dimanche 4 juin à Addis Abeba, Vclub sera reçu par Saint George (2 points).
L’AS Vclub lors de leur défaite contre Mamelodi Sundows, (1-3) à Kinshasa, le 24/05/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Diele entre le joueur de l’AS. Vclub (vers) et Mamelodi Sundows (blanche) à Kinshasa, le 24/05/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Diele entre le joueur de l’AS. Vclub (vers) et Mamelodi Sundows (blanche) à Kinshasa, le 24/05/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Des supporteurs sud-africaine célèbrent la victoire de leur équipe Mamelodi Sundows(blanche) contre L’AS Vclub(vers), (-13) à Kinshasa, le 24/05/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo


lundi 15 mai 2017

L’AS VClub battue par l’Espérance (1-3)

L'équipe de Vclub se rechauffe avant la demi-finale aller du match qui les affronte à Sfaxien. Ph. Radio Okapi/Caniche Mukongo
L’Esperance sportive de Tunis a bien négocié son premier pas de la phase des poules en battant vendredi 12 mai à Tunis la formation congolaise de l’AS VClub sur le score de trois buts à un.
Yazid Yatouba a ouvert le score pour Vclub sur un contre supersonique à la 10e minute. Ce but, contre le cours du jeu, ne décourage pas les Tunisiens, qui maintiennent la pression sur les vert-noirs kinois. Cette pression paie à la 20e minute avec l’égalisation de l’Ivoirien Coulibaly Fousseny.
Après 5 minutes, un ballon de Lomalissa Mutambala en retrait pour Yanick Bangala n’arrive pas à destination. Il est récupéré par un attaquant tunisien, qui prend de vitesse Bangala. Ce dernier le crochète dans la surface. Le penalty est transformé en but par Taha Khenissa. Score à la mi-temps: 2-1.
En deuxième période les Espérantistes se projettent une fois de plus devant et Bangala est sanctionné d’un 2e carton jaune pour tacle par derrière sur le tendon de son adversaire. Le carton rouge lui est brandi.
En infériorité numérique malgré les changements opérés, la défense de VClub est pilonnée par l’Esperance. Deux ballons sur le montant et la transversale et Nelson Lukong qui gagne son duel face à face contre un attaquant tunisien. Mais, les actions de feu pleuvent sur le goal de Vita Club, qui finit par encaisser le 3e but à la 87e minute par Anice Badri. Score final: 3 buts à 1.

La LINAFOOT suspend le forfait infligé au FC Renaissance

L’équipe du DCMP le 22/04/2012 au stade des Martyrs à Kinshasa, lors du match contre As-V. Club, score: 0- 1. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
La Ligue nationale de football de la RDC a suspendu samedi 13 mai le forfait infligé au FC Renaissance, sanctionné à cause des incidents qui ont empêché le déroulement du match face au DCMP.
La ligue précise que cette suspension de la sanction est consécutive à l’appel introduit par FC Renaissance après la décision lui infligeant cette sanction.
La LINAFOOT a également pris de nouvelles sanctions en rapport avec les incidents du match DCMP-FC Renaissance.
Le comité de gestion de la cette ligue a notamment suspendu de six matchs le joueur Kazadi Kasengu du DCMP. Ce dernier devra s’acquitter de 100 dollars américains «pour pratique fétichiste». Par contre, le Daring devra passer aussi à la caisse de la Ligue pour y déposer 7500 dollars « pour violation de la zone neutre».
Le club DCMP est sanctionné pour violation de la zone neutre par une personne non inscrite sur la feuille de match. Il s’agit de Guy Lutumba, l’intendant des Immaculés. Il écope de trois mois de suspension pour s’être retrouvé sur la zone neutre pendant que les joueurs étaient déjà sur le terrain lors du match manqué de lundi dernier entre DCMP et FC Renaissance.
L’intendant de Renaissance du Congo, convoqué aussi, n’a pas selon la LINAFOOT, répondu à l’invitation. Une seconde et dernière invitation lui a donc été lancée.
Programmé pour lundi 8 mai au stade des Martyrs, le match entre Renaissance et DCMP comptant pour la 7è journée des play-offs du championnat national de football, ne s’est pas joué parce que 3 des 4 drapelets des poteaux de corners avaient été déplacés par des supporters du FC Renaissance.
Ce geste avait obligé le commissaire au match et les arbitres à ne pas donner le coup d’envoi de la rencontre, comme le stipule le règlement en pareille circonstance.
Le FC Renaissance a perdu ce match par forfait, ainsi avait décidé la Ligue nationale de football mercredi 10 mai à Kinshasa.

La commune de Kinshasa gagne le tournoi intercommunal

Combat de judo le 23/07/2012 au stade des Martyrs à Kinshasa, lors de la 8ème journée des rencontres organisées par l’Entente urbaine de Judo de Kinshasa (EUJUKIN). Radio Okapi/Ph. John Bompengo
La commune de Kinshasa a remporté, vendredi 12 mai, le tournoi intercommunal de judo de la ville-province de Kinshasa, en battant la commune de Barumbu sur le score de trois à zéro.
Cette compétition, organisée par la Ligue de Judo de Kinshasa (LIJUKIN), était disputée au stadium des Martyrs.
La commune de Kinshasa a gagné les trois premiers combats de judo et les deux autres combats n’ont pas été livrés.
Avec ce succès, la commune de Kinshasa a gagné la somme de 1 000 000 de francs congolais (1 033 USD).
En demi-finale, disputée lundi dernier, la sélection de la commune de Kinshasa avait écarté celle de la commune de Limete sur le score de trois à deux.

TP. Mazembe bat CF Mounana (2-0)

Le TP. Mazembe est venu à bout du CF Mounana sur le score de deux buts à zéro, dimanche 14 mai, au stade de Kamalondo, à Lubumbashi (Haut-Katanga).
Cette rencontre s’inscrivait dans le cadre de la première journée du groupe D de la Coupe de la Confédération de la CAF.
Le premier but des Corbeaux lushois a été marqué à la 18è minute par Trésor Mputu Mabi.
Les deux clubs sont allés en mi-temps sur ce score d’un but à zéro.
Au retour des vestiaires, les poulains de l’entraineur Pamphile Mihayo ont corsé l’addition à la 50è minute par Rainford Kalaba.
Cette victoire a permis à Mazembe de prendre la tête du groupe D avec trois points, devant Horoya AC (1 point), Supersport (1 point) et CF Mounana.
Mazembe jouera son prochain match, le 24 mai, contre Horoya AC, au Stade du 28 septembre de Conakry (Guinée).
Le club de Lubumbashi devra défendre son titre, gagné en novembre dernier au stade de Kamalondo contre MO Bejaia.